RACONTER L'HISTOIRE

DE LA GENÈVE INTERNATIONALE 

EN SUISSE ET AU-DELÀ

Ville-monde à l’impact international, Genève est à ce jour privée d’un média qui relate l’importance de son action et de son influence dans le monde.

 

Écosystème unique parmi les plus prospectifs et les plus transdisciplinaires du monde, Genève et la région abritent le siège des Nations unies, plus de 300 ONG, de nombreuses multinationales, des institutions académiques de renommée internationale et une communauté d’innovateurs privés et publics. La Genève Internationale agit comme un think-tank planétaire.

 

Avec en toile de fond l’avènement de la quatrième révolution industrielle, Genève est le lieu où la technologie et l’humanité se rencontrent. C’est ici que gouvernance globale et activisme de la société civile cohabitent et dialoguent en permanence. Chaque jour, l’ensemble de ces acteurs produit un volume remarquable de matières informationnelles. Ces efforts de communication ne se traduisent pourtant pas par une visibilité accrue pour la Genève Internationale car ils sont perçus comme pro domo. Ce qui se passe à Genève reste à Genève.

 

Alors que les valeurs libérales sont fortement remises en question, parfois attaquées par les tenants d’un complot global, cet état de fait n’est pas sans conséquences. Nous postulons que seul un média indépendant, sans limite à sa capacité d’interrogation et de mise en débat peut développer la crédibilité indispensable afin de représenter ce qui se passe ici. 

Combler un vide

Le Geneva Observer comblera un vide informationnel dans le paysage médiatique local, suisse et international. Conçu comme une plateforme numérique d’information bilingue, indépendante et à but non lucratif, le Geneva Observer a l’ambition de produire un journalisme innovant de haute tenue.

Durabilité

Technologie

Société

Notre mission

Le Geneva Observer a pour mission d’offrir à un public suisse et international une couverture journalistique quotidienne de qualité de la Genève Internationale. Le Geneva Observer permettra à ses lecteurs de découvrir les questions et idées qui façonnent notre époque, et d’expliquer comment les réponses à ces questions sont élaborées ici, à Genève et dans la région.

Notre engagement

Une réinvention du journalisme s’impose afin d’être plus représentatif de nos sociétés. Les lecteurs seront au coeur de ses préoccupations. Le Geneva Observer se distinguera par la diversité des profils des membres de son équipe et au sein de sa gouvernance. Il adoptera une transparence absolue sur ses actions. Il promet d’instaurer une relation continue basée sur la confiance avec ses sources.

“BREAKING NEW”

à la place du 

BREAKING NEWS

Les idées seront mises sur la place publique, abordées de manière originale et approfondie. Sa démarche sera simple : donner la parole, écouter avec attention les agents constructifs du changement, informer sans être partisan, mettre en lumière le fonctionnement de cette communauté. 
 
Le Geneva Observer opérera comme un cercle vertueux du journalisme en reliant ses lecteurs et lectrices, les membres, les secteurs privé et public, la société civile et les milieux académiques

Plus qu'un simple média

Davantage qu’un média, le Geneva Observer se positionne comme une plateforme de réflexion qui servira aussi de lieu de rencontre pour la communauté globale de ses lecteurs.
 

En cohérence avec son projet éditorial,  il stimulera l’échange d’idées en mettant sur pied des événements, conférences et rencontres de haut niveau.

Nos valeurs

En animant le débat sur les questions centrales de notre époque, le Geneva Observer entend contribuer à la défense des valeurs libérales fondées sur la dignité, les droits humains, l’État de droit et un ordre international ancré dans le multilatéralisme. Il défend l’idée que l’éducation et la culture permettent de promouvoir un modèle durable de développement pour la planète. La lutte contre toutes les formes de discriminations et la défense de l’égalité des genres seront des priorités.

Rencontrez notre équipe

Sa composition montre que le Geneva Observer est à la fois un projet journalistique et entrepreneurial. La création ex nihilo d’un nouveau média est un défi qui requiert de ses initiateurs qu’ils s’appuient sur une expertise plus large qu’une expertise journalistique.  

Notre Comité

Philippe Mottaz

  • Noir LinkedIn Icône

Fondateur et Directeur éditorial

Journaliste et entrepreneur, spécialiste du numérique, récipiendaire de plusieurs distinctions en Suisse et à l’étranger, Philippe Mottaz est au bénéfice d’une longue carrière dans la presse et les médias, publics et privés. Il a été Directeur de l’information de la RTS et longtemps accrédité à la Maison-Blanche et au Département à Washington. Il a plusieurs réalisations dans les médias à son actif. Il est avec Stéphane Bussard co-auteur de

« #Trump – De la démagogie en Amérique », publié en septembre 2016 aux éditions Slatkine & Cie. à Paris.

Anne-Claire Adet

  • Noir LinkedIn Icône

Co-Présidente

Franco-italienne, Anne-Claire Adet a obtenu un Master en relations internationales à Aix-en-Provence et un Master en études du développement au Graduate Institute à Genève. Elle a travaillé au Mexique, au Togo et en Suisse dans la coopération internationale et 5 ans au Festival International et Forum des Droits Humains de Genève. Féministe engagée, spécialisée dans les questions de genre, elle œuvre à l’intersection de la culture des arts et de la politique. Elle est co-directrice du Festival pluridisciplinaire Les Créatives. Elle a notamment été sélectionnée parmi les « 100 personnalités romandes » par Le Temps en 2019.

  • Noir LinkedIn Icône

Stéphane Bussard

  • Noir LinkedIn Icône

Correspondant à la Genève Internationale pour Le Temps

et Conseiller éditorial

Journaliste, diplômé en relations internationales du Graduate Institute de Genève, Stéphane Bussard est membre de l’Association des amis du Geneva Observer en sa qualité de correspondant et responsable du développement de la couverture de la Genève Internationale pour le quotidien « Le Temps », dont il a été 5 ans le correspondant aux Etats-Unis. Il est avec Philippe Mottaz co-auteur de « #Trump – De la démagogie en Amérique », publié en septembre 2016 aux éditions Slatkine & Cie. à Paris.

Joelle Fiss

  • Noir LinkedIn Icône

Suissesse et britannique, Joelle a étudié aux Hautes Etudes Internationales et de Développement. Elle a travaillé six ans au Parlement européen à Bruxelles/Strasbourg et cinq ans pour l’ONG Human Rights First basée à New York/Washington. De retour à Genève, Joelle travaille sur les droits de l’homme auprès d’organisations internationales et s’exprime souvent dans les médias sur ses recherches. Elle est membre du panel d'experts de l'OSCE / ODHIR sur la liberté de religion ou de conviction et fut candidate au Grand Conseil en Avril 2015.

  • Noir LinkedIn Icône

Stephan Davidshofer

  • Noir LinkedIn Icône

Docteur en Sciences Politiques de SciencePo Paris, Stephan Davidshofer est un chercher associé au Global Studies Institute del’Université de Genève et au Geneva Center for Security Policy (GCSP). Il est spécialiste de la Genève Internationale et notamment des ONG, sujet sur lesquelles il a publié et mène des recherches.

Alexandre Munafò

  • Noir LinkedIn Icône

Juriste de formation, titulaire d’un diplôme en relations internationales avec une spécialisation en droit international de l’IHEID, Alexandre Munafò est responsable des relations extérieures et du plaidoyer chez InterPeace, une organisation non gouvernementale active dans le développement de la paix et la résolution des conflits.

  • Noir LinkedIn Icône

Angus Wallace

  • Noir LinkedIn Icône

Doctorant en droit international public, Angus Wallace est assistant d’enseignement et de recherche à la faculté de droit et au Global Studies Institute de l’Université de Genève. Ses recherches portent sur le droit international et la gouvernance globale, particulièrement en matière de santé. Avant de venir à Genève, Angus a fait des études de droit au Royaume Uni, et a travaillé en Belgique, en France, au Royaume Uni et aux Etats Unis

Notre équipe opérationnelle

Damien Pochon

  • Noir LinkedIn Icône

Alors qu’il aboutit ses études de Master en Business Innovation à l’Université de St. Gall, Damien Pochon s’est spécialisé dans le Business Engineering et la Business Architecture. Ayant acquis de l’expérience en gestion de projets dans des entreprises multinationales ainsi que dans des structures familiales, il a développé une fine expertise en entreprenariat et en marketing stratégique et opérationnel.

  • Noir LinkedIn Icône

Daniel Warner

Former Deputy to the Director, Graduate Institute of International and Development Studies

Former Assistant Director, DCAF

  • Noir LinkedIn Icône